Secteur d’avenir : pourquoi nous aurons de plus en plus besoin de métiers d’aide à la personne

L’industrie des services personnels est en forte croissance. Entre autres facteurs, la croissance est également tirée par le vieillissement de la population. Cependant, certains postes ne trouvent pas de candidat. Compte tenu de l’ajustement structurel du département, cette situation peut évoluer, ce qui est propice à l’amélioration des compétences.

Professionnel du métier d’aide à la personne

Devenir professionnel dans les métiers aide à la personne signifie travailler avec la famille, les personnes âgées ou handicapées pour les aider à accomplir les tâches quotidiennes. Les personnes atteintes de maladies graves peuvent également bénéficier de l’intervention du professionnel.

En tant qu’assistante personnelle, vous aurez l’avantage de pouvoir exercer votre propre profession de manière très indépendante. Vous pouvez vous organiser selon vos besoins et disponibilités. Un autre avantage est que l’industrie du service à la personne est nourrie de belles valeurs humaines, de liens sociaux et de solidarité.

Métiers d’aide à la personne : un secteur en mutation

Actuellement, les métiers aide à la personne comportent deux sortes de pièges. Tout d’abord, les défauts d’image associés aux contraintes de temps et à de nombreux emplois à temps partiel. Ensuite, le manque de qualifications, car il y a peu de diplômés, et le contenu de la formation est très diversifiée et difficile à maitriser. Cependant, la structure progressive du département modifie ce cadre, et le département devient de plus en plus professionnel.

Plus importants encore, étant donné les approbations obligatoires, les employeurs doivent désormais embaucher du personnel qualifié. Par exemple, le département des Alpes-Maritimes a décidé d’accorder ce type d’agrément aux entreprises, ce qui nécessite une structure pour embaucher du personnel formé. Dans ce cas, la formation joue un rôle important.

Métiers d’aide à la personne : Société en évolution

En 2005, la population de plus de 80 ans de la province des Côtes-d’Armor représentait environ 7 % de la population. Selon les prévisions démographiques de l’Insee, à l’horizon 2030, la population de la même tranche d’âge représentera près de 10 % de la population totale. Cette population aura davantage besoin d’aide et de soins à domicile, en sorte que la prestation d’un spécialiste dans les métiers aide à la personne sont nécessaires. Les personnes qui perdent leur autonomie veulent vivre chez elles le plus longtemps possible en bonne santé. Ainsi, l’âge moyen d’entrée dans l’agence en 2005 était de 83 ans. Il avait 85 ans en 2007.

De plus, l’augmentation du taux d’activité des femmes accroît le besoin de services de soutien à la famille (aide aux devoirs, soutien scolaire, etc.).

Quels sont les métiers en vogue dans les ressources humaines ?
Le « chief freelance officer », un métier d’avenir ?